Meilleure connexion – Meilleure santé

L'augmentation rapide du trafic de données numériques augmente notre exposition aux ondes provenant de la téléphonie mobile (rayonnements non ionisants), 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Impossible de nous y soustraire, que ce soit dans l'espace public, au travail ou à la maison - souvent même pas pour le repos nocturne, tellement vital. L'objectif de l'initiative SaferPhone est de réduire l'exposition générale aux RNI pour l’humain, les animaux et l'environnement. 

Etant donné que la quantité de données numériques transmises double tous les 18 mois, il est recommandé de miser sur des connexions à fibre optique performantes et de réduire les ondes. La grande majorité de la communication dite mobile se fait en mode stationnaire depuis les espaces intérieurs. Pourquoi alors se connecter via une antenne placée à l'extérieur? C'est comme si nous devions éclairer notre maison avec un lampadaire.

 

Les conséquences sur la santé ne sont pas mentionnées ou sont minimisées dans le débat public - comme ce fut le cas par le passé pour le tabac et l'amiante ou, plus récemment, pour les pesticides. Or, il faut appliquer aux rayonnements non ionisants (RNI) les mêmes règles que pour les autres nuisances nocives pour la santé et l'environnement. De plus, avec l'introduction de la 5G, il est grand temps de veiller à une utilisation de la téléphonie mobile plus respectueuse du vivant.

«Si le rayonnement des antennes de téléphonie mobile n’avait plus besoin de traverser les murs de nos habitations, il serait possible de garantir une couverture réseau (Internet et téléphonie mobile) plus respectueuse de la santé et de l’environnement.»

Thomas Hardegger, ancien conseiller national, membre du comité d’initiative

Actuel

12.05.2022 à Actuel

Sondage Comparis : 41,7% sont contre une extension rapide du réseau 5G

Continuer la lecture
27.04.2022 à Actuel

Pourquoi nous devons nous protéger des rayonnements de la téléphonie mobile

Continuer la lecture
20.04.2022 à Actuel

Le Conseil fédéral publie un rapport sur la téléphonie mobile

Continuer la lecture

«Nous avons besoin de technologies mobiles qui permettent de protéger nos espaces de vie.»

Marcel Hofmannm, membre du comité d’initiative, MSEE  (Master of Science in Electrical Engineering)

Nous voulons

Communication innovante avec plus de fibre optique et moins de rayonnements
Protéger l’humain, l'animal et la nature des ondes de la téléphonie mobile et autre électrosmog
Applications à faible rayonnement pour la maison, le travail et l'école
Repos et sommeil sain dans l’espace de vie privé

Nous ne voulons pas

Stress pour les nerfs et le système immunitaire en raison des ondes et autres formes d’électrosmog
Irradiation forcée à la maison, au travail, à l'école, à l'hôpital et dans les transports
Augmentation des valeurs limites en raison de l'extension de la téléphonie mobile selon un concept dépassé
Utilisation de technologies sans information sur les risques sanitaires

Nous utilisons des cookies et des technologies de suivi conformément à notre déclaration de protection des données afin de vous offrir la meilleure expérience Web. Vers la politique de confidentialité